Tir à l’arc nature

Vieux de 10 000 ans au moins, le tir à l’arc à été pratiqué pour la chasse et la guerre. Aujourd’hui encore pratiqué pour la chasse, c’est devenu un sport de loisirs et de compétition à par entière qui demande rigueur, précision, concentration et calme.

Le tir nature s’effectue sur des parcours en pleine nature où l’archer tire sur des cibles placées à des distances variables connues ou inconnues. Il se base sur des règles édictées par un des organismes internationaux qui régissent ce sport, dans notre cas l’IFAA (International Field Archery Association) représentée en France par la Fédération Française de Tir Libre (FFTL).

Quatre principaux types de parcours se rencontrent lors des compétitions IFAA. Dans le cas de compétitions nationales (parcours « France ») ou internationales (EBHC, WBHC, EFAC, WFAC…), les quatre types de parcours peuvent être représentés.

Les compétitions régionales se déroulent la plupart du temps sur une journée et comprennent deux parcours de 14 cibles. Le parcours « France » s’effectue sur quatre types de parcours de 14 cibles sur deux jours. Les compétition internationales s’effectuent sur quatre parcours de 28 cibles sur quatre jours (plus un jour de repos).

Lors des compétitions, les archers sont répartis en catégories suivant leur sexe, leur âge, leur type d’arc et leur style de tir. Sur un parcours, les archers sont répartis en pelotons de 3 à 5 archers, en général homogènes au niveau des types d’arc. Au début d’un parcours, chaque peloton se voit attribuer une cible de départ puis tire chaque cible dans l’ordre du parcours jusqu’à la cible précédant celle de départ.

Les classes d’âge, les types d’arc et les styles de tir sont décrits en détails sur le site internet de la FFTL.

Les distances de tir peuvent être différentes en fonction de la classe d’âge des archers. Au niveau des pas de tir elles sont matérialisées par des piquets de couleurs différentes :

  • Piquets jaunes ou blancs pour les adultes et les vétérans,

  • Piquets bleus pour les juniors,

  • Piquets noirs pour les cadets

Il est à noter que certains piquets peuvent être bicolores ou tricolores dans le cas ou plusieurs catégories d’âge tirent de la même distance.

Parcours « Field » :

Sur ce type de parcours, l’archer tire sur des cibles rondes de couleur blanche avec un centre noir. A chaque pas de tir, l’archer tire quatre flèches en direction de la cible et marque 0, 3, 4 ou 5 points par flèche en fonction de la zone touchée. L’archer peut être amené à changer de poste de tir entre chaque flèche (1, 2 ou 4 postes de tir par cible). Chaque poste de tir est matérialisé par des piquets ou est indiquée la distance exacte de la cible en yards. Les postes de tir peuvent être différents en fonction de la classe d’âge de l’archer.

Le parcours « Field » se pratique en général sur des terrains dégagés avec de faibles dénivelés entre le pas de tir et la cible.

Ci-dessous, un exemple de cible « field » avec le comptage des points. A noter, le cas particulier de la cible quadruple dite « gazinière » qui se tire en « Z » à courte distance de 4 postes de tir différents.

FIELD

Parcours «Hunter» :

Sur ce type de parcours, l’archer tire sur des cibles rondes de couleur noire avec un centre blanc. A chaque pas de tir, l’archer tire quatre flèches en direction de la cible et marque 0, 3, 4 ou 5 points par flèche en fonction de la zone touchée. L’archer peut être amené à changer de poste de tir entre chaque flèche (1, 2 ou 4 postes de tir par cible). Chaque poste de tir est matérialisé par des piquets ou est indiquée la distance exacte de la cible en yards. Les postes de tir peuvent être différents en fonction de la classe d’âge de l’archer.

Le parcours «Hunter» se pratique sur des terrains accidentés avec, parfois, de forts dénivelés entre le pas de tir et la cible.

Ci-dessous, un exemple de cible «hunter» avec le comptage des points. A noter, le cas particulier de la cible quadruple dite « gazinière » qui se tire en « Z » à courte distance de 4 postes de tir différents.

HUNTER    HUNTER 4

Parcours «3D» standard :

Sur ce type de parcours, l’archer tire sur des cibles en mousse qui sont des répliques d’animaux grandeur nature en trois dimensions. A chaque pas de tir, l’archer tire une flèche (parcours dit « 1 shoot » ou « chasse ») ou deux flèches (parcours dit « 2 shots ») en direction de la cible et marque 0, 5, 8 ou 10 points par flèche suivant la zone de l’animal qu’il a touché. L’archer sera amené à changer de poste de tir entre les deux flèches d’un parcours « 2 shoots ». Chaque poste de tir est matérialisé par un piquet sans aucune indication de distance. L’archer doit donc estimer la distance de la cible avant le tir. Les postes de tir peuvent être différents en fonction de la classe d’âge de l’archer.

Pour les parcours « 1 shoot » il peut arriver que l’archer ait à tirer plusieurs cibles disposées à des distances différentes depuis le même pas de tir (« troupeaux »).

Le parcours «3D» se pratique sur des terrains accidentés avec, parfois, de forts dénivelés entre le pas de tir et la cible comme le montre cette photographie d’une des cibles du club :

Chacal

Ci-dessous, un exemple de cible «3D» avec le comptage des points.

STANDARD 3D

Parcours «animal» :

Sur ce type de parcours, l’archer tire sur des cibles animalières qui sont, soit des répliques d’animaux grandeur nature en trois dimensions, soit des photographies d’animaux disposées sur des buttes de tir en mousse ou en paille. A chaque pas de tir, l’archer tire de une à trois flèches en direction de la cible. C’est la première flèche qui touche la cible qui marque les points en fonction de la zone de l’animal touchée. L’archer sera amené à changer de poste de tir entre chaque flèche pour les plus grosses cibles. Chaque poste de tir est matérialisé par un piquet sans aucune indication de distance. L’archer doit donc estimer la distance de la cible avant le tir. Les postes de tir peuvent être différents en fonction de la classe d’âge de l’archer.

Le parcours «animal» se pratique sur des terrains accidentés avec, parfois, de forts dénivelés entre le pas de tir et la cible.

Ci-dessous, des exemples de cible «animal» avec le comptage des points.

ANIMAL 2D   ANIMAL 3D

ChatClick here to chat!+

Compagnie des Archers Toulousains (CAT) : Welcome !

Authorize

Mot de passe oublié

Inscription